iOS 0.6.0

Nouveautés 0.6.0:

  • Nouveauté : une interface flambant neuve. Naviguez dans l’appli grâce à la nouvelle barre latérale. Découvrez-la en faisant glisser votre doigt de gauche à droite ou en appuyant sur le bouton ≣ en haut à gauche de l’appli.
  • Nouveauté : la barre de lecture en cours. Ce que vous écoutez s’affiche en bas de l’appli Spotify. Pour changer de titre, faites glisser votre doigt dessus. Appuyez ou faites glisser pour voir les détails du titre en cours. Appuyez sur la pochette dans l’écran élargi pour utiliser AirPlay et activer/désactiver la lecture aléatoire et la lecture répétée.
  • Nouveauté : le menu de titre. Appuyez sur le bouton … sur un titre pour voir le nouveau menu contextuel.
  • Amélioration : les problèmes de “titres uniquement disponibles en ligne” sont résolus. Ce message apparaissait parfois au démarrage de Spotify ou après un long moment hors connexion. Plus maintenant.
  • Amélioration : l’écran verrouillé affiche maintenant le titre correct.
  • Amélioration : la lecture aléatoire se désactive maintenant après que vous l’ayez lancée pour un album ou une playlist.

#MusicMonday – La chronique de Billy Bop du lundi 25 février

Je ne peux résister à l’envie de partager en ce lundi glacial une réflexion de ma petite fifille, qui vous réchauffe de rire : « Papa tu vas pas me dire qu’écouter des mecs qui agonisent ça te fout des frissons quand même ?! ».

A sa décharge, la belle surprise de ce début d’année a des côtés sombres bien prononcés avec des titres qui annoncent la couleur comme St Anne. Mais à écouter entre les lignes on y trouve aussi tout plein d’espoir. Ca s’appelle FAUVE≠ et c’est un collectif de musiciens, graphistes, vidéastes, qui sait se présenter lui même de façon directe et tranchante comme j’aime, comme leurs morceaux, et comme suit : “Fauve≠ est la transcription directe de nos joies et de nos peines. C’est l’espoir qu’on a de réussir un jour à haïr nos haines, à défaire notre défaitisme, à avoir honte de notre honte, à accepter nos erreurs, à enculer le blizzard et à trouver l’amour.”

Pour le moment nous ne trouvons de FAUVE sur Spotify que le titre Kané sorti sur la compil toute fraîche du label Kitsuné mais 3 autres titres, 3 autres perles, sont disponibles sur leur site, en poésie, en vidéos et en musique http://fauvecorp.com/

Uppercuts de prose, d’électro-rock parlé, de beats, de cris, d’émotions, de frissons et de rage assurés ! Tout un univers et des ambiances à part qui font que ce groupe ne rentre dans aucune case et ça c’est déjà énorme…à chacun d’estimer ensuite si Fauve en a une en moins ou une en plus…de case !

L’autre surprise qui envahit mes esgourdes en ce début d’année porte un drôle de nom : ALT-J, (le raccourci clavier sur Mac pour le caractère spécial du triangle ∆) !

L’album An Awesome Wave de ce groupe anglais mené par Joe Newman porte bien son nom…une vague impressionante, un tsunami de créativité, de liberté, qui s’affranchit des règles avec brio, de sorte qu’il nous prend, nous emmène au passage, comme une évidence.

Le groupe m’a rappelé par certains côté l’aventure du groupe The Beta Band dans cette fusion de styles folk, hip hop, pop, psychédélisme, etc…sauf que dans le cas d’ALT-J c’est bel et bien le « etc… » qui l’emporte tellement que le groupe bouscule les règles et s’en invente.

Il n’y a absolument rien à jeter dans cet album qui fêtera bientôt ses 1 an, il n’y a qu’à déguster, partager, alors prenez-le tel qu’il vous arrive, avec son intro, ses interludes, ses pépites que sont Breezeblocks, Matilda, Hand-made et bien entendu, panier de cerises sur le cheese cake, les titres live, remix et versions acoustiques qui le clôturent !…revenez-y sans aucune modération !

Si vous vous sentez bien dans la ouate aérienne d’Alt-J, ne passez pas non plus à côté d’un autre groupe insaisissable et de son premier album éponyme qui répond au doux nom de Django Django…électro-pop, world psyché, on trouve de tout chez ces jeunes écossais, mais surtout des surprises qui débordent de soleil et de sourires, tout simplement…Default est une bonne entrée en matière, mais comme pour le précédent, j’aime ces albums conçus comme un voyage, cinématographiques, avec leurs intros, et des morceaux qu’on a envie de prendre le temps d’apprécier et de respecter, dans l’ordre…

Pour terminer, comme un clin d’oeil aux victoires de la musique qui ont battu tambour en se prenant au sérieux…voici un peu d’électro folle du groupe de Montréal Artist Of The Year avec leur album Velour Brigade…parce que ça fait du bien d’arrêter le temps, un instant, juste pour remuer la tête en rigolant ! Juste pour le plaisir d’un dance floor plein de déconne et sans retenue…! Les titres annoncent la couleur, tels que Oh La La !, My finger, your a** ou Champagne, licorice & cassoulet … mais attention, à l’image de la pochette, les effets secondaires peuvent être brutals !…et c’est tant mieux ! :)

Cliquez-ici pour écouter la playlist. Bonnes écoutes, bons voyages, et tenez bon !

Si vous aimez l’oreille de Billy Bop, n’hésitez pas à aller goûter à son œil sur son blog photos.

#MusicMonday – La chronique d’Edouard du lundi 18 février

La course aux nouveautés est sans doute intéressante mais il est parfois bon de se reposer sur des titres moins récents, plus connus ou pas assez. Et si pour cette semaine nous n’écoutions que des voix féminines ? L’idée n’est pas de faire un top des divas ni même d’établir un prétentieux palmarès des meilleures voix de femmes du monde (ce serait trop long, personne ne serait d’accord et puis ça existe déjà). Non, il s’agit simplement d’une chronique d’humeur, ni plus, ni moins.

Alors que la chanson Winchester Cathedral fut à l’origine composée et interprétée par le groupe The New Vaudeville (chantée par un homme), c’est la reprise de Dana Rollin qui semble être de nos jours la plus connue. Ironie du sort, la biographie de cette dernière demeure désormais introuvable (d’ailleurs, si vous connaissez l’histoire de cette femme, faites m’en part). S’agirait-il d’un « one-hit wonder » ?

Dans la rubrique « je donne de la voix », Etta James, Suzi Quatro, Bonnie Tyler et Brandi Carlile se partagent la tête du peloton. Pour la première, c’est un titre plus enjoué qu’à l’accoutumée que vous retrouverez. En effet, plus orientée Jazz, Soul et R&B, Etta James surprend avec cette chanson teintée de Swing ou de Twist, on ne sait pas bien. Devil Gate Drive de Suzi Quatro sortit en 1974 et bénéficia 15 après ce succès d’un remix tout autant renommé : « Do You Wanna Rock Medley » du célèbre album « The Album » du géant lapin Jive Bunny. Bonnie Tyler nous raconte son chagrin d’amour avec It’s a heartache tandis ce que Brandi Carlile tâche de nous en expliquer l’histoire avec The Story. Belle collaboration les filles, merci !

L’équipe française se compose d’Edith Piaf, Sylvie Vartan, Constance et Lou Doillon, récemment récompensée aux Victoires de la Musique. Comme un garçon, l’Homme à la moto et That road sont par le titre ou les paroles très étrangement masculines. Voilà de quoi apporter une once de testostérone dans cette sélection glamour. Par Devil Or Angel, Lou Doillon se distingue quant à elle en montrant cette atroce ambivalence entre amour et brutalité. Doit-on y voir un clin d’œil à Bonnie And Clyde du regretté Serge Gainsbourg (ex-compagnon de Jane Birkin, elle-même maman de Lou) ?

D’autres chanteuses contemporaines jalonnent cette playlist : Katy Perry, Paloma Faith ou Madeleine Peyroux. C’est cependant Fredrika Stahl qui obtient le coup de cœur de la semaine avec She & I. Plus connue par le titre « Twinkle Twinkle Little Star » (reprise dans une publicité de voiture l’année passée…), cette suédoise à la voix pop/jazz impressionne et c’est plutôt agréable pour débuter la semaine !

Bonne écoute et à lundi prochain sur Spotify.

Edouard

Pour plus de playlists, suivez-moi sur Spotify.

Pour plus de tweets, suivez-moi sur Twitter .

Si vous voulez retrouver tous les titres proposés par Edouard dans ses chroniques, cliquez-ici !

Découvrez les playlists des César 2013

Pour préparer la 38ème Nuit des César le 22 février prochain, en clair et en direct sur CANAL+, nous vous proposons de découvrir les playlists cinéma !

Vous pouvez aussi donner votre pronostic pour le palmarès des César 2013 sur l’application Facebook !

Quand les acteurs se mettent à la chanson… Hors caméra, les comédiens aiment aussi prendre le micro pour chanter !

Les chansons des films nommés aux César 2013

Les chansons de films nommés aux César dans les années 80/90

Les chansons de films nommés aux César dans les années 2000

Les chansons de compositeurs récompensés aux César

Les chansons de générique de films nommés ou récompensés aux César

Les chansons de films incontournables qui ont marqué l’histoire du 7ème Art et des César

Pour revivre tous les meilleurs moments des César, rendez-vous aussi sur canalplus.fr/cesar

Spotify arrive en Italie, Portugal et en Pologne.

Nous sommes heureux d’annoncer l’arrivée de Spotify en Italie, Portugal et en Pologne dès aujourd’hui.

Retrouvez des millions de titres sur Spotify, des grands classiques aux derniers hits en passant par les nouveautés à ne pas rater. Choisissez les titres que vous aimez ou laissez Spotify choisir pour vous.

Spotify fonctionne sur tous vos appareils. Pour une soirée, une séance de sport ou un moment de détente, la musique qu’il vous faut est à portée de main.

Pour démarrer, rien de plus simple. Abonnez-vous ou écoutez gratuitement. (Eh oui, gratuitement !)

Spotify : la musique est instantanée et gratuite sur votre ordinateur, avec des publicités.

Spotify Unlimited : de la musique illimitée sur votre ordinateur et sans publicités.

Spotify Premium : votre musique vous suit partout, sur tous vos appareils.

Vous êtes prêt ? Inscrivez-vous sur notre page d’accueil.

Bonne écoute !

Witaj Polsko, Spotify już gra! – Staff Picks

Ciao Italia, qui Spotify – Staff Picks

Hello Portugal, Spotify here – Staff Picks

Spotify arrive sur Windows Phone 8

Bonne nouvelle pour tous les utilisateurs de Windows Phone 8. Notre nouvelle appli Windows Phone 8 sort en version bêta aujourd’hui même !

Cette version bêta permet l’utilisation de Spotify sur un grand nombre de mobiles sous Windows Phone 8 tels que le Nokia Lumia 920, Le Nokia Lumia 820 et bien d’autres.

Voici quelques options disponibles sur l’appli :

  • Recherchez, naviguez et écoutez les millions de titres de notre catalogue
  • Découvrez et écoutez les playlists, les titres et les artistes préférés de vos amis
  • Écoutez en Wifi ou en 2.5/3G. Toutes vos playlists sont disponibles
  • Des playlists hors connexion : écoutez votre musique sans connexion Internet
  • La synchronisation automatique : chaque titre ajouté à une playlist apparaît sur votre mobile et sur votre ordinateur
  • Une page de nouveautés
  • Recevez la musique de vos amis dans votre boîte de réception
  • La sélection de titres : regroupez vos titres préférés dans une liste spécifique

Comme pour toutes nos applis mobile, vous devez être abonné à Spotify Premium pour utiliser ce service.

Pour profiter de Spotify sur votre Windows Phone 8, rendez-vous sur le Windows Phone Store.

Bonne écoute !

#MusicMonday – La chronique d’Edouard du lundi 4 février

A titre d’information, cette MusicMonday sera peut être désordonnée, tordue voire confuse. Mais que voulez-vous, on ne peut débuter une chronique sur un Labyrinthe sans risquer de s’y perdre, c’est la règle. Le Larron, artiste responsable de ce joyeux foutoir, se définit lui même comme n’étant pas « vraiment chanteur ». Est-ce la raison pour laquelle la propriétaire de l’animal K, Lisa Portelli, participe à cette loufoque aventure en posant sa douce voix sur un album Original ? Non, rassurez-vous, Le Larron se défend très bien tout seul et c’en est même parfois surprenant d’y retrouver une analogie avec la voix et le phrasé du plus connu Ridan. Similitude ou non, ce Labyrinthe est bien plaisant et cette complicité très heureuse !

Poursuivons les chemins acoustiques vers d’univers inconnus, reconnus mais toujours attirants et surprenants, ceux des nouveautés. Daprinski signe un EP, Le corps d’un homme, composé de cinq formidables titres. Le son y est soigné et les mélodies épurées mais travaillées et ciselées à la perfection, dans le détail. Le colonel Patrick en est d’ailleurs un bel échantillon. A la fois planant et reposant, ce titre à la basse feutrée et aux sifflotements entêtants se suffit à lui même. Nul besoin de voix pour cette musique, elle vous bercera sans aucun doute ! Les quatre titres restants sont à découvrir d’urgence.

Carla Bruni sortira un prochain album le 1er avril mais en attendant c’est Chez Keith et Anita qu’elle nous livre un charmant nouveau single. Qu’elle fusse première dame ou mannequin n’enlèvera aucunement son talent pour la musique, car c’est bien de cela dont on parle aujourd’hui. Bon retour, Madame ! Jake Bugg, ce jeune britannique de seulement 18 ans impressionne déjà par son premier album éponyme. Souhaitons-lui la continuité, puisqu’il est si bien parti ! En guise d’apéritif phonique, Seen it all est un bon titre pour s’adonner à l’écoute de son album. Dans un tout autre style (ou cousin germain si vous le voulez), Adam Green et Binki Shapiro remontent le temps avec un nouvel album typé années 60. Casanova vous redonnera t-il le goût du slow ? C’est fort probable. Et si c’était votre horoscope pour ce lundi : un slow ?! (je vous le souhaite)

Plus anciens, The Journey Men, John Fred et The Beau Brummels cadreront le reste de cette playlist contemporaine par des airs tantôt country tantôt soul/blues ou plus simplement rock. Pour rester dans le siècle passé, c’est par la triste disparition ce week-end de Gérard Sabbat que cette chronique se termine. En hommage aux Compagnons de la Chanson, ainsi qu’à ce cher Monsieur (l’un des barytons du groupe), voici L’arlequin de Tolède.

Bonne écoute et à lundi prochain sur Spotify.

Edouard

Pour plus de playlists, suivez-moi sur Spotify.

Pour plus de tweets, suivez-moi sur Twitter .

Si vous voulez retrouver tous les titres proposés par Edouard dans ses chroniques, cliquez-ici !