#Music Monday : La chronique d’Eric

Il n’y a rien de pire que de traîner dans son lit à attendre de se faire jeter à la figure une pleine poignée du marchand de sable. Seulement parfois, lui aussi se met en grève. Voici une playlist nocturne pour les galériens du sommeil et les contemplateurs de plafond.

Rhye – The Fall

23h: Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Un film, deux, vous avez même tenté le troisième de ce réalisateur yougoslave tellement pointu que même pour comprendre son titre vous devriez sortir d’un master en philosophie. 45 min de film, vous n’avez toujours rien compris et toujours pas sommeil.

Singtank – Superstar

00h: Lire un livre? Avec une intrigue incroyable, des scènes couchées sur papier qui vous emmènent dans des voyages littéraires sans fin au gré des mots, des personnages profonds et à la fin une morale qui vous ferait réfléchir sur le sens de la vie.

Mc Luvin – Some 1′s Love

Bon. Harry Potter n’est pas vraiment ce à quoi vous aviez pensé. Mais vous n’avez pas vraiment mieux, votre bibliothèque est plus vide que votre tête un lendemain de soirée. Pourquoi pas?…Non, vous connaissez déjà la fin.

Woodini – Purple Lady

1h: Appeler quelqu’un, voilà une idée. Après tout, l’homme est un animal social, et ce soir vous vous sentez désespérément trop humain.

Velocity Bird – Panorama

«Non désolé, je suis en Turquie! Au fait, t’es surtaxé, et moi aussi. Salut!»

Thomas Azier – Fire Arrow

«Non mais tu comprends, on a déjà un bébé à la maison, on a pas le temps de s’occuper d’un deuxième, là, maintenant»

The Invisible – London Girl

«T’es au courant qu’on est mardi?»

Yellow Ostrich – Whale

«Okay, si on peut passer la soirée à invoquer des esprits, et boire des shooters remplis de nos sangs». Il est 1h30, et vous avez fait tout votre répertoire. L’ami de secours, le pote de la dernière chance. «Et si on boit de la grenadine et qu’on joue au cartes?» «…D’accord

Local Natives – Wide Eyes

2h: Votre pote arrive. Finies les heures perdues inutilement, à compter les moutons et essayer de repenser à vos cours de latin, pour retrouver une envie d’oreiller. Dring. Salut, ça va? Oui et toi, t’as des cartes? Non, je croyais que tu en avais. Ah. Zut.

Toys – Noise

2h05: Vous êtes actuellement dans un ascenseur émotionnel qui s’écrase à la vitesse de la lumière dans les sous sols de vos espoirs d’amusement. Le Usain Bolt de la déception. Le Grammy Award de l’ennui. Félicitations. Si ça peut vous consoler, il vous reste des carambars, histoire de ne pas rigoler 5 minutes de plus. Bonne nuit.

Eric
Pour plus de playlists, suivez-moi sur Spotify
Pour plus de tweets, suivez-moi sur Twitter : @eric_rktn
Découvrez par la même occasion mon webzine : Le Noeud Pap’