#MusicMonday playlist : La chronique d’Edouard

« C’est lundi, dans mon lit, il est 11 heures » C’est assez facile, c’est vrai, de démarrer la chronique par ce tube des années 80 décrivant un banal lundi d’un homme ordinaire. Cela étant, depuis quand ne l’aviez-vous pas entendu ? Avec un peu de chance, les plus jeunes d’entre-vous découvriront même ce titre. Enfin passons, c’était aussi un clin d’œil à un collègue de bureau qui, je suis sûr, sera bien heureux de le retrouver. N’est-ce pas ?

Alors pour vraiment démarrer cette chronique, débutons par les récentes sorties. Il y a bien sûr l’inévitable Lou Doillon que vous n’auriez pas dû rater tant la presse s’en est émerveillée ces dernières semaines. Mais dans le doute, vous retrouverez « Devil or Angel » pour découvrir son univers. Aimee Mann sort cette semaine un nouvel et charmant album « Charmer ». Normalement disponible le 18 septembre (donc demain), vous aurez malgré tout la joie de le découvrir dans la playlist. Quel bonheur ! Le « turntablist » (artiste dont les platines et vinyles sont à la base de leur musique) canadien Kid Koala, sort également aujourd’hui un nouvel album « 12 Bit Blues ». D’inspiration blues, les multiples scratchs et samples s’intègrent parfaitement bien aux musiques originales. Le rendu est surprenant, frais et bien agréable à l’écoute. Totalement occulté de la presse spécialisée, Quentin Dupieux – alias Mr. Oizo – a pourtant sorti un nouvel album : celui de son dernier film « Wrong » actuellement au cinéma. Toujours très electro, le générique est un vrai plaisir. Le film est quant à lui plus discutable mais c’est un autre sujet (selon moi, on adore ou on déteste). En attendant leur prochain opus, les Bewitched Hands nous font patienter avec un titre ou l’on a tout simplement envie de leur dire merci « Thank you, goodbye, it’s over ». En revanche, n’arrêtez surtout pas !

Vous noterez dans le reste de la playlist quelques nouveautés mais aussi d’autres titres plus rares comme notamment celui de CIRC. Derrière cette pépite se cache un artiste français encore peu connu dont la créativité n’a pas de limite. Un autre coup de cœur est aussi la découverte de Tin Sparrow et leur dernier EP « Fair & Verdant Woods ».

Pour terminer, et en hommage à la triste disparition de Pierre Mondy ce week-end, vous aurez la joie d’écouter une chanson inédite de notre cher mais désormais feu comédien.

A lundi prochain, tout en musique, tout en Spotify.

Edouard

Pour plus de playlists, suivez-moi sur Spotify
Pour plus de tweets, suivez-moi sur Twitter