Ce week-end au HellFest !


Tout au long de la semaine, Spotify vous fera découvrir ou re-découvrir 15 groupes phares de la programmation du Hellfest 2012.

Lynyrd Skynyrd :
“Auteur d’hymnes ultimes tels que “Free Bird”, “Sweet Home Alabama” or “Tuesday’s Gone”, LYNYRD SKYNYRD illustre la quintessence du groupe rock américain. Il est la définition-même du rock sudiste. Plutôt que de développer des thématiques sur papier glacé, il s’intéresse au quotidien difficile des habitants du fin-fond des Etats-Unis. Riche d’une carrière s’étendant sur plus de 30 ans et de plus de 26 millions d’albums écoulés à travers la planète (dont plus de 2 millions juste pour l’album “Second Helping”), LYNYRD SKYNYRD fait figure d’entité incontournable et légendaire. La flamme est toujours vivace et n’est pas prête de s’éteindre.”

Lynyrd Skynyrd était au Zénith de Paris le 5 juin 2009.

Trivium :
“Originaire des terres floridiennes, TRIVIUM se forme en 2000 et créé rapidement un buzz grâce à sa musique agrémentant metalcore, thrash et metal progressif. Le dernier opus du groupe, intitulé “In Waves” est plus qu’un nouvel album : c’est une déclaration. Une déclaration qui définit sa propre vision de ce que doit être un groupe de metal contemporain, une musique qui dépasse les codes de la music et qui intègre ses propres humeurs, mouvements et visions. Emblématique de l’évolution de TRIVIUM, cet album ne sera pas sans impact pour les amateurs de sensations fortes.”

Refused :
REFUSED est un groupe suédois dépositaire d’un punk hardcore révolutionnaire et hautement influent grâce à trois albums sortis entre 1991 et 1998. C’est au fer rouge que REFUSED a marqué l’histoire du punk rock, notamment avec l’album “The Shape Of Punk To Come” explosant les frontières délimitant le punk, le metal et le hardcore, épiçant cette fusion brutale avec des éléments propres à la techno, au jazz mais également au moyen de morceaux aux structures complexes et chargés d’un contenu politique engagé. Après 14 ans de silence, REFUSED revient brûler les planches pour quelques shows durant l’été 2012 donc un set au Hellfest. Rater ça serait un crime.”

(sources : metal mania ; destination rock ; les eternels ; metalorgie)