Captain Kid au Divan du Monde


Captain Kid est la révélation pop/folk de l’année 2012. Propulsé par la présence de sa chanson “We and I” dans la dernière campagne publicitaire de la Caisse d’Epargne, Sébastien Sigault, la tête pensante de ce groupe, a profité du succès de sa chanson pour enregistrer un album aux influences folk américaines des années 60. 67 Songs est né, et c’est cet album que l’artiste défendait le 13 juin au Divan du Monde.

Après une première partie toute en poésie et en humour, Captain Kid et son groupe arrivent sur scène. La première chanson est jouée sans intro particulière, le son est excellent et l’ambiance est joviale. Le choix de cette petite salle parisienne pleine de charme qu’est le Divan du Monde est une bonne chose puisque la proximité entre le public et l’artiste est grande. De nombreuses interactions auront d’ailleurs lieues durant le concert.

Sébastien Sigault est heureux d’être devant son public et n’hésite pas à communiquer avec lui quasiment entre chaque chansons. L’intégralité de l’album “67 Songs” y sera joué avec quelque chansons bonus en prime. Le public réceptionne très bien le tube “We and I” qui est jouée durant la première demie heure du concert mais réagit également très bien aux chansons pour le moment, moins connues de l’artiste.

Une bien belle soirée ou l’esprit d’un Bob Dylan a flotté plusieurs fois dans la salle, ensoleillant une petite partie de Paris qui croulait sous la pluie ce soir là. Captain Kid et son groupe sont de très bons musiciens qui font une musique simple mais qui aura touché toutes les personnes présentes au Divan du Monde. Mention spéciale à la chanson “Almost Friends” qui m’enthousiasme particulièrement au même titre qu’une grande partie de la salle !

Merci à Discograph.

Captain Kid, 67 Songs (Savoury Snacks/Discograph) 2012