Ce week-end au Hellfest !


Tout au long de la semaine, Spotify vous fera découvrir ou re-découvrir 15 groupes phares de la programmation du Hellfest 2012.

Guns N’ Roses :
“Réputé pour ses prestations musclées et sauvages et son comportement rebelle et controversé, GUNS N’ROSES fait une entrée fracassante dans l’industrie musicale à la fin des années 80. Revêche, sale et rock n’roll, dangereuse etscandaleuse, la formation de Los Angeles menée de main de maître par son leader Axl Rose, grimpe dans les charts et s’impose alors comme un des plus grands groupes de la planète. Leur tout premier album “Appetite for Destruction” sorti en 1987 (une des plus grosses ventes jamais enregistrées pour un premier album) lui confère d’emblée un statut de poids-lourds. Un nouveau géant vient poser ses amplis au Hellfest, un rêve à vivre éveillé.”

Les Guns N’ Roses étaient en concert à Paris Bercy le 5 juin 2012.

Machine Head :
“Après deux prestations mémorables en 2007 et en 2009, MACHINE HEAD revient fouler les planches du Hellfest avec un septième et tout nouvel album sous le bras. “Unto The Locust” est de loin l’œuvre la plus novatrice et complexe que le combo ait créée. Rob Flynn et ses sbires se sont surpassés pour donner une suite à la hauteur de chef d’oeuvre qu’est “The Blackenning”. MACHINE HEAD a toujours joui d’une popularité immense auprès de la communauté metal. Et aucun signe d’essoufflement ne semble perceptible. Bien au contraire. Santé, motherfuckers ! Santé !”

Machine Head était au Zénith de Paris le 24 novembre 2011.

Dimmu Borgir :
“Tirant l’originalité de son nom de formations rocheuses et de champs de lave islandais, les Norvégiens de DIMMU BORGIR tirent leur inspiration du black metal des 80s et des 90s mais aussi d’auteurs classiques tels que Wagner et Dvořák. Leur œuvre se caractérise par ses vocaux mélodiques et rudes, ses guitares ténébreuses, sa rythmique destructrice et ses claviers envoûtants. Majestueux, malveillant et pompeux, l’oeuvre du groupe norvégiens trouve son apogée dans l’album “Death Cult Armageddon”.”

Dimmu Borgir était au Bataclan le 22 septembre 2010.

(source : bringmtsound ; albumrock ; la grosse radio ; core and co
; cultures pub ; obskure)