Comptes-rendus du Hellfest par les fans !


Comme promis, nous publions les comptes-rendus du Hellfest écrits par des utilisateurs de Spotify qui ont gagnés leur pass 3 jours sur ce blog ! Sensations fortes au rendez-vous ! Merci à eux pour leur motivation.

Hellfest live report par Stéphanie Mouskito :

Sac à dos, tente, duvet : CHECK. Partons en guerre !

Du vendredi 15 juin au dimanche 17 juin 2012, je suis mutée à Clisson (tout près de Nantes) pour l’inévitable affrontement. Mes camarades sont venus nombreux et nous ne savons pas encore quel est notre ennemi mais des rumeurs circulent qu’il est poilu, harnieux et impitoyable. J’arrive la veille du combat, et les soldats fêtent probablement leur dernier jour de lucidité.

A 8h30, le clairon nous réveille. L’ouverture de la fosse est prévue à 10h30. Un (petit) déjeuner avalé, une douche et je me retrouve aux portes du champ de bataille. La foule se pousse, crie sans savoir encore ce qui l’attend. Après un long moment d’attente, je pénétre enfin dans l’antre de la bête. La guerre vient de commencer…

Betraying The Martyrs commence les hostilités avec une fureur telle que je suis tout de suite désarmée. Je ne peux plus bouger sans que la foule m’emporte dans le Pit. Il est très tôt mais les esprits sont bien reveillés. Nous ne sommes pas beaucoup pour riposter aux attaques de BTM. Mais l’énergie et la puissance du chanteur sont si fortes que son cri de guerre nous donne assez de courage pour se défendre et prouver ce que nous valons.

Les groupes se suivent et un adversaire de taille nous attends : Heaven Shall Burn. Ils viennent d’Allemagne où ils font fureur, et sont plus violents que les groupes précédents. La guerre est déclarée ! Le chanteur nous lance des défis, nous répondons avec hardeur à ses attaques. La musique est tellement forte que la foule rentre presque en transe. Après 45 minutes de bataille acharnée, le groupe s’incline et nous félicite pour le carnage.

D’autres formations ont gagné leurs combats avec honneur : Lynyrd Skynyrd, Dropkick Murphys, Machine Head, Wall Of Jericho et Trivium.

Malheureusement, les plus faibles succombent face à la motivation et la détermination des soldats. On peux citer : Megadeth avec un chanteur désarmé. Benighted qui n’a pas les armes appropriées et une musique trop faible pour rivaliser. Guns’n’Roses (ou Axel Rose) qui malgré l’aide de ses musiciens n’a pas fait le poids. Et Black Label Society trop occupé à élaborer des tactiques trop complexes.

Après 3 jours de bataille ininterrompues, des litres d’hydromel pour se donner du courage, des nuits blanches à s’entrainer pour repartir de plus belle, la guerre est finalement terminée. Elle a été de courte durée, remplie de beaux combats, composée d’héros et de soldats vaillants. Mais comme toutes les années, les combats sont rudes et la guerre ne faiblie pas.

Merci à Spotify pour les pass, ainsi qu’à Nathan et Bérangère qu’on a pu croiser lors du festival.

Hellfest live report par Thomas Fusée :

Jeudi 14 juin

Etant parti le mercredi soir vers 23h00 en direction de Clisson, nous sommes arrivés mes amis et moi dans la petite ville qui accueille chaque année le Hellfest en début de matinée. Durant la journée, nous avons installé nos tentes et récupéré nos bracelets nous permettant par la suite de circuler librement sur le site du Hellfest. A 19h, le Metalcorner ouvra. Je n’est vu que le show de Locomuerte, les gagnants du concours MyRock Battle. Concert bien sympa, le groupe envoie bien, et ça bouge dans la fosse ! Super concert, malgré les 2/3 embrouilles qu’il y a eu dans le pit. Après, direction la tente pour boire l’apéro avec les voisins et les amis de fests passés.

Vendredi 15 juin

Réveil à 9h00, pas très frais. Petit dèj’ pris (quelques bières), et c’est parti pour un weekend chargé en concerts !
-Trepalium: concert super sympa des français, malgré le peu de mouvements dans le pit, sûrement du à la boue située devant la scène The Altar dès le vendredi matin…. Le concert se terminera sur quelques petits pogos. Show court, mais intense !
-Merrimack: concert vu de loin (de la barrière de la Altar). Bon petit black français, Merrimack faisait partie des groupes que j’avais découvert en écoutant la playlist Hellfest 2012 sur Spotify. A revoir en salle, ou dans une vraie ambiance black, parce que bien que la musique était sympa, la lumière du jour et les shows de black metal n’ont jamais été très bons copains.
-Benighted: Mon quatrième concert d’eux depuis le Summer Breeze 2011, toujours aussi bon et aussi violent ! Une bonne setlist, un Julien Truchan en grande forme comme d’habitude et très communicant, le public est présent, et malgré la boue, la fosse commence à bien bouger !
-Belenos: ENFIN. Enfin je vois Belenos sur scène. Concert magnifique, du bon pagan/black comme on l’aime, beaucoup gens sont venus voir le show du groupe, la Altar/Temple sera remplie d’une bonne moitié ! Pas mal pour un groupe de pagan jouant à 12h15.
-Benediction: Ayant juste vu 2 chanson, je ne peux rien dire sur le show du groupe, à part que ça avait l’air d’être bien brutal !
-Solstafir: Je ne suis resté que 20 minutes devant les Islandais, la musique était sympa, mais je préfère attendre de les voir dans l’ambiance qu’il faut, c’est à dire en salle et en petit comité. Direction vers les mainstages pour voir la fin du show de Lizzy Borden.
-Lizzy Borden: Quelle claque ! Je n’avais jamais entendu parlé de ce groupe, eh bah la vache ! Ca envoie du lourd sur scène ! Dommage que je n’ai pu voir que 20 minutes de leur show…. A revoir !
-Unexpect: Concert vachement cool ! Une des grosses découvertes de cette année !
-Molly Hatchet: Etant un grand fan de rock sudiste et du Sud des Etats-Unis, je ne pouvais manquer le concert de Molly Hatchet. Malgré un son pas top, le groupe nous a livré une prestation de choix ! Très bon moment passé, avec comme morceau final un bon Flirtin’ With Disaster !
-Unisonic: LE groupe de power que je ne voulais pas manquer de toute cette année, tous festivals confondus. Une claque MONSTRUEUSE !!! Voir pour la première fois sur scène Kai Hansen et Michael Kiske sur scène ensemble, ça n’a pas de prix ! Les voir reprendre en plus I Want Out et March of Time, c’est juste le bonheur TOTAL. Deux chansons que j’ai chanté à en perdre la voix, mais leur temps de jeu était trop petit, il leur aurait fallu une 1h30 de jeu pour combler leur public !
-Brujeria: Ne pouvant accéder à la scène The Valley (trop de mon de sous la tente, impossible de voir la scène), je me suis dirigé vers le concert de Brujeria. Du Grindcore comme on l’aime, violent, sale, et une « Marijuana finale juste géniale » !
-Gotthard: J’avais découvert ce groupe en regardant la prog du Hellfest, et ce groupe avait attiré mon attention. Sympa en live, mais j’ai pas trouvé que le groupe avec la super pêche. Peut être est-ce la pluie qui m’a démotivé et que le concert m’a paru pas péchu….
-LYNYRD SKYNYRD: Ahhh, ça faisait des années que je voulais les voir, ENFIN ! Mon groupe de rock préféré, une machine à tubes, Free Bird, Sweet Home Alabama, Simple Man….. Le concert était tellement bon que les 1h30 de concert m’ont paru aussi courtes que les premiers shows de la journée, qui eux duraient 30 minutes. La pluie s’est juste arrêtée pour le groupe, elle a repris un peu après, comme s’ils ramenaient le soleil de la Floride. Magique, à revoir dès qu’ils repassent.
-Hank III: Le grand Hank Williams III, fils et petit fils de grands noms de la country nous a ravagé le cerveau vendredi soir avec sa country outlaw, mélange de country, de punk et de metal, un mélange parfait. Malheureusement, je ne verrai, ou du moins apprécierai qu’un moment du concert, puisque le concert avait déjà commencé avant que j’arrive, et au milieu de son show me vient un mal de ventre. Très triste de ne pas avoir pu apprécier ce concert que j’attendais depuis longtemps à sa juste valeur, je me dirige vers la Altar pour assister au show d’Obituary
-Obituary: Encore un groupe qui faisait parti des légendes que je voulais voir. Un show incroyable, violent, morbide, sombre, lourd à souhait, une légende du death qui arrive, et qui en impose avec un Redneck Stomp comme morceau de départ. Les pogos vont bon train, la violence est de mise, et le chanteur du groupe, le grand John Tardy met une ambiance de folie !!! Pas déçu d’avoir loupé Megadeth, voir même content pour un tel show !
-Amon Amarth: Mon troisième concert d’eux depuis leur passage à Paris en mai 2011. Je vais les revoir 3 fois en festival prochainement, et ils seront inloupables. Je m’explique. La setlist était à peu près la même pour les 3 concerts, mais leurs concerts sont tellement énormes qu’on en oublie ce détail. Johan Hegg et son growl de malade, Johan Söderberg et Olavi Mikkonen nous ravagent les oreilles avec leurs riffs, Ted Lundström nous fait vibrer avec ses basses et la double pédale de Frederik Andersson remue violemment les tripes, même après avoir vu 3 fois le même concert. Une violence sur scène inégalable, des effets pyrotechniques géniaux, bref, un concert génial.

Samedi 16 juin

réveil à 8h30, le temps de se réveiller, de prendre le petit déj’ et de se préparer à une journée presque exclusivement remplie de shows se passant sous la grosse tente Altar/Temple.
-Glorior Belli: Super concert, set un peu court, mais le black/stoner que nous balance dans les cages à miel le groupe français est puissant et très entrainant ! Le public sera un peu mou, mais bon, il ne faut pas trop en demander à des festivaliers qui viennent de se lever
-Direction la Valley pour assister au show du groupe de stoner ASG. Après une longue attente, la nouvelle tombe, le show d’ASG est annulé…… LA grosse déception de cette édition.
-Oranssi Pazuzu: J’ai découvert ce groupe en écoutant quelques titres du groupe sur Spotify. Un petit groupe sympa qu’il faudra revoir en salle, comme la majorité des groupes de black de la scène The Temple, afin d’être dans l’ambiance parfait pour un tel concert !
-Bon, bah le samedi sera le jour des annulations…. Haemorrage, tout comme ASG ne jouera pas au Hellfest 2012, à cause d’un problème de transport.
-Necros Christos: Super show du groupe ! Une des découvertes de l’édition 2012, sur scène c’est top ! Un super mélange Black/death ravageur, avec une bonne prestation scénique, bref, très bon concert !
-Avulsed : Concert juste énorme !!! Super violent, du bon gros death espagnol, le groupe réalisera une prestation scénique géniale, mais par contre le public sera d’un mou….. Le chanteur osera tout de même slammer dans la foule et chanter en slammant ! Bref super concert, malgré un manque d’ambiance du côté public. J’ai la baguette du batteureuuuuh !
-Necrophagia: Concert violent de chez violent, avec une prestation scénique des plus grotesques (tête en mousse empalée sur un pieu, faux bras ensanglanté…..). Super concert, mis à part quand un abruti et son ami cherchent à être au premier rang, et donc éjectent ceux qui sont au deuxième rang et premier rang…. Heureusement que les vigiles étaient là (merci à eux), sinon ça aurait mal fini…
-Djerv: concert vu de la barrière de la Altar, franchement pas folichon sur scène…. Sur CD, ça avait l’air pas mal, mais alors sur scène….. Bon, passons.
-Vomitory: Super concert, bien violent, du bon gros death ! Ca faisait longtemps que je voulais voir ce groupe sur scène, et bien même si le son n’était pas génial, ce concert était très sympa ! A revoir dès que l’occasion se présentera !
-Shining: Concert sympa, ambiance assez envoutante, le groupe et son ambiance particulière nous ont réservés un bon set, et pour une fois le frontman, Niklas Kvarforth ne s’est pas tailladé les veines sur scène !
-Aborted: Concert bien brutal, Sven, le chanteur est en pleine forme ! Un show digne de ce nom, nous auront même le droit à un duo pendant un titre avec Julien Truchan, le frontman de Benighted !
-Saint Vitus: Incroyable. Enorme. Magique. Planant. Ouf. Saint Vitus quoi ! Un show tellement énorme ! Les quatres musiciens du groupes nous font planer avec leur doom cauchemardesque. De « Born Too Late » à « Clear Windowpane » en passant par « Blessed Night », nous n’avons pu entendre que d’excellents morceaux, dont quelques-uns de Lillie F-65, le dernier album du quatuor californien. Un des meilleurs show du festival, sans hésiter !
-Enslaved: Un concert qui en a fait voyagé et plané plus d’un ! Concert passé assis dans l’herbe, donc pas d’avis concernant la prestation scénique du groupe, mais de très bons titres joués, ainsi qu’une reprise de l’ “Immigrant Song” de Led Zeppelin !
-Entombed: Super concert bien violent, le groupe était au top, le public était bien en forme aussi, un très bon moment passé !
-Behemoth: Je ne serais resté que pendant quelques titres devant Nergal et ses acolytes, la fatigue m’ayant battu, mais le groupe avait l’air en pleine forme ! A (re)voir dans les mois qui viennent pour réparer cette injustice, la fatigue ne me battra pas deux fois !

Dimanche 17 juin

Réveil à 9h00, petit déj’ et préparation pour une nouvelle journée de fest qui s’annonce pleine de super shows !

-Sublime Cadaveric Decomposition: Etant un grand fan du groupe, je ne pourrai avoir d’avis objectif. Le concert se résume en un mot. BRUTAL. Les parisiens ont la super forme, et nous livrent un show digne de ce nom ! Le public sera largement au rendez vous puisque la tente Altar/Temple sera à moitié pleine, ce qui est vraiment étonnant pour un groupe jouant sur la première plage horaire de la journée et en même temps que Abysse et L’Esprit du Clan !
-Hour Of Penance: Encore un bon show, brutal, violent, tout ce qu’on attend des italiens de Hour Of Penance. Leur show sera court, mais intense !
-Girlschool: Un Motorhead féminin ? C’est possible, et c’est également excellent ! Les 4 membres auront su mettre une bonne claque à ceux qui pensent que le metal est un style musical de bonhomme, elles mettront de bonnes claques au jeunot que je suis, prouvant bien que 34 ans après leur formation, elles envoient toujours la purée ! Seul déception lors de ce concert, l’ingé son qui n’a pas su faire son boulot, ce qui a causé des problèmes au niveau du chant des membres du groupe…
-Insomnium: Une nouvelle découverte pour moi, et bien ce groupe est vraiment cool ! Un bon death mélodique, un parfait mélange entre brutalité et mélodie, que le groupe maitrise parfaitement bien ! A revoir dès que possible !
-Liturgy: Concert sympa, bien que des fois un peu étrange, ce groupe de black metal complètement barré ne réussira pas à conserver tout le public qui était présent au début du show. Peut être un peu trop barré pour attirer la foule ? Peut être, en attendant, lorsqu’on essaie de rentrer dans leur délire, ce groupe est franchement bon, et mériterait plus d’intérêt de la part du public.
-Brutal Truth: Une violence et une brutalité omniprésente, voilà ce que c’est Brutal Truth. On a pu lire sur les visages des membres du groupe leur plaisir à jouer au Hellfest une nouvelle fois (3ème participation après l’édition 2007 et l’édition 2009). Le public sera présent, semblera satisfait du show que nous ont offert les New-Yorkais.
-Forgotten Tomb: Aaaaah Forgotten Tomb ! Une grande histoire d’amour entre ce groupe et moi. Ce groupe est tellement génial ! Une ambiance des plus sombres et planantes, le groupe saura nous transporter loin de Clisson à l’aide de leur riffs envoutants ! Le meilleur moment du concert sera pour moi le moment où le groupe se décide à jouer « A Dish Best Served Cold », morceau planant, sombre, sale, morbide, de quoi devenir fou ! Ceux qui ont loupé leur show peuvent s’en mordre les doigts, car ce show sera l’un des meilleurs s’étant passé sous la Temple !
-Blood Red Throne: Sans hésiter LE meilleur moment du Hellfest avec le concert de Lamb Of God ! Bloode Red Throne quoi ! Le show sera tout simplement fou ! Une violence inégalable, des riffs brutaux, un frontman qui haranguera de nombreuses fois le public, et qui ira jusqu’à se jeter dans la fosse pour pogoter avec le public, pendant que le guitariste, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Dimebag Darrell jettera au premier rang du Jack Daniel’s ! Le groupe mettra le chaos sous la Altar, en créant le plus gros wall of death sous la tente, allant du premier rang à la régie centrale ! Le groupe nous aura offert un show de malade, et le public leur rendra bien ! On peut également noter que le groupe considèrera ce show comme le meilleur depuis les débuts du groupe, et redemandera sur Facebook un tel concert ! A revoir la prochaine fois qu’ils tournent en France, et à ne louper sous aucun prétexte !
-Hatebreed: Show gâché par un son vraiment mauvais, bien dommage pour ce mastodonte de la scène HxC américaine qui a tout de même mis une ambiance de malade !
-Devildriver: Cela faisait longtemps que je voulais voir DevilDriver, et bien c’est chose faite ! Et c’était d’une violence !!!! Les membres du groupes avaient la super forme, Dez (Fafara, le frontman) haranguera sans cesse le public et lui demandera des circle pit et Wall of Death à foison, et il sera servi ! Il y aura en tout un énorme Wall of Death ainsi que deux circle pit gigantesque, qui retourneront toute la poussière de Clisson ! Ce show était juste énorme, et les membres du groupes repartiront de la scène avec la banane !
-Blue Oyster Cult: Super show du groupe, super setlist, bref un super concert d’un super groupe ! Le groupe nous livrera ses plus grand tubes, « Godzilla », « Burnin’ For You » et «  Don’t Fear The Reaper », et le public sera visiblement ravi de ce concert !
-Lock Up: Un concert violent, malgré le peu de motivation qu’avait le public pour pogoter et faire des circle pit, pour un grand de la scène grind… A revoir, avec de vrais fans de grind qui savent mettre l’ambiance qu’il devrait y avoir dans un tel concert et qu’il y a eu apparemment pendant le set de Napalm Death…
-Ihsahn: Super concert, première fois que je voyais Ihsahn sur scène et étant un grand fan d’Emperor, je n’ai pas été déçu ! Le projet solo de l’ancien frontman d’Emperor est vraiment excellent, avec de purs morcaux de black à la Emperor, comme des morceaux plus mélodique envoutant.
-Mötley Crüe: Nul. Mou. Ce groupe n’a plus rien à donner, leur concert était d’un mou ! Je ne suis rester que 15 minutes, avant de commencer à m’endormir…. Plus jamais ça.
-Arcturus: Concert complètement barré, chanteur vraiment space, je ne suis pas resté jusqu’à la fin du show de Vortex & Cie, afin de bien me placer pour Sunn O))), mais il faut vraiment essayer de rentrer dans le délire du groupe pour apprécier leur concert, ce que je n’ai pas réussi à faire.
-Sunn O))): Mais c’est quoi ce groupe ?!? Je ne suis resté que 20 minutes devant le groupe, avant de devenir un vrai zombie ! Comment est-ce possible de donner la sensation à un public de ne plus arriver à ravaler sa salive ou de ne plus réussir à respirer correctement ?? Les basses de ce groupe auront raison de moi, je quitte le concert à moitié dans les vappes, ce concert était vraiment trop barré, même si les 20 minutes passées sous la Valley étaient intenses ! Je comprend mieux pourquoi, d’après certaines personnes, lors de leur dernier concert à Paris (pas celui juste avant le Hellfest), 10 personnes se sont évanouies.
-Children Of Bodom: Super show du groupe !!! Bien meilleur que celui de Paris en mai 2011 ou que celui du Wacken 2011 ! Et la déco sur scène sera également bien meilleure que lors des deux concerts cités , tout comme la prestation du groupe ! Enfin un bon show des finlandais !
-Lamb Of God: LE concert du weekend avec Blood Red Throne ! La pluie cherchera à avoir raison du public, mais les fans de LoG sont des fans finis, et la pluie pourra tomber, la majorité du public restera devant la mainstage 2 ! Randy Blythe et ses acolytes feront remuer le public comme jamais pendant ce weekend, et invitera le public à faire le plus gros circle pit du festival, ce qui sera fait malgré la boue et la pluie ! A chaque morceau, je me disais « allez, c’est le dernier après je retourne à la tente », j’ai fait tout le concert, puisque la setlist était tellement bonne qu’à chaque fin de tube du groupe, un autre venait, toujours avec un Randy Blythe en parfaite communion avec son public, et qui le motivera à rester devant la scène, malgré la pluie ! Un concert énorme pour clôturer cette édition 2012 du Hellfest !

Conclusion: Un super fest plein de concerts, plein de rencontres, plein de boue, et plein de bons souvenirs ! Départ de Clisson en disant au Hellfest, peut être à l’année prochaine ! Le changement de site est très bien, il y a beaucoup plus de place qu’avant, et ça c’est bien ! Points négatifs cependant, une sécurité quasiment inexistante au niveau du camping, ce qui permettra à de nombreux vagabonds de rentrer dans le camping du Hellfest et de voler de nombreuses personnes (un tapis de portefeuilles sera retrouvé au red camp le vendredi matin, le green camp sera également ravagé, avec des vols allant jusqu’à 2000€ par groupe de personnes…. Pendant que les gens dormaient ! Les toilettes sont également à revoir, une remise à niveau du terrain sur lequel est installé la tente Altar/Temple et un agrandissement de la Valley sont également des impératifs à modifier pour l’année prochaine !

Stay Brutal !!!!!!

Nouveauté : des notifications musicales sur Spotify

Une bonne nouvelle pour vous qui aimez découvrir ce qu’écoutent vos amis. Cette semaine, nous mettons à jour l’application sur votre ordinateur. Dorénavant, lorsqu’une playlist à laquelle vous êtes abonné est mise à jour, ou lorsqu’un utilisateur s’abonne à l’une des vôtres, on vous envoie une notification.

Autres options de cette nouvelle version :

• Vous êtes abonné à une playlist ? Découvrez combien de nouveaux titres y ont été ajoutés

• Sauvegardez votre musique tout en la synchronisant sur votre iPod

• Partagez vos écoutes radio sur Facebook

La mise à jour s’appliquera progressivement par groupes d’utilisateurs cette semaine. Mais si vous n’avez pas envie d’attendre, vous pouvez télécharger la dernière version de Spotify ici.

Exclu Spotify : Lykke Li live au Baron

Après le succès de « I Follow Rivers (The magician Remix) », Lykke Li, la chanteuse suédoise aux 53 millions de vues YouTube, a joué en avril dernier au Baron à Paris pour un showcase privé. Elle y interprète ses chansons dans lesquelles elle exprime ses émotions les plus intimes et livre une incroyable version live de « Get Some », « Sadness Is A Blessing », et « Unrequited Love ». Retrouvez ces chansons en exclusivité sur Spotify.

Voici les Applis d’artistes

Nous sommes ravis de vous présenter 4 nouvelles Applis inédites, celles de Quincy Jones, Tiësto, Disturbed et Rancid !

Ce sont les premières Applis d’artistes, créées spécialement pour la plateforme Spotify pour permettre aux fans d’entrer dans l’univers exclusif de leurs artistes et musiques favoris. D’autres artistes et medias arriveront dans les prochaines semaines et mois, notamment Steve Aoki et d’autres artistes rock, pop, hip-hop, jazz, et R&B.

Plus d’infos sur ces nouvelles Applis :

QUINCY JONES – THE STORIES BEHIND THE MUSIC — Retrouvez des audios exclusifs de Quincy ainsi que des playlists sur-mesure et des visuels originaux qui vous permettront de découvrir des histoires inédites sur son incroyable carrière. Quincy y parle de ses héros et mentors, les recettes du succès et l’utilisation de la musique dans les films; vivez toutes ces histoires en musique.

Découvrez l’Appli de Quincy Jones

TIЁSTO’S CLUB LIFE – Le DJ superstar et producteur Tiësto vous recommande le meilleur de la dance dans Spotify. Cette Appli vous propose le single de la semaine, l’album du mois, le festival du mois et un classement des meilleurs titres dance.

Découvrez l’Appli de Tiësto

DISTURBED – The band Disturbed vous recommande le meilleur du rock et du metal d’hier, d’aujourd’hui et de demain avec des playlists créées par chacun des membres du groupes et des chroniques des dernières décennies dans le Rock et le Metal.

Bientôt disponible !

RANCID – Punk veterans Rancid recommande le meilleur du punk et de tous les groupes qu’ils continuent d’influencer. Chaque semaine, le groupe et ses nombreux amis ajouteront des titres dans une playlist qui inclut aussi des infos sur les titres et bios. Tim Armstrong propose aussi à ses fans une chronique de ce qui l’inspire.

Découvrir l’appli de Rancid

Retrouvez les Applis dans Spotify, utilisez la Recherche d’applis pour les ajouter dans Spotify. Amusez-vous bien !

Gagnez des places pour le concert d’Other Lives à la Cité de la Musique le 6 juillet

OTHER LIVES, combo en provenance d’Oklahoma, est un groupe de rock pas comme les autres : une musique organique, qui associe des éléments de rock progressif, de folk et de musique classique. Leur second album Tamer Animals vous saisit au cœur, et vous laisse les yeux dans le vague, emporté par ces mélodies envoûtantes, véritables réminiscences des compositions d’Ennio Morricone, où résonnent mélancolie et émotion.

Le single « For 12 » a déjà rencontré un succès tel qu’il compte parmi ses fans Bat For Lashes, Fleet Foxes et Thom Yorke, qui l’a posté sur le blog de Radiohead. Après avoir assuré une tournée triomphale dans le monde entier c’est donc tout naturellement qu’Other Lives a assuré la première partie des concerts de Radiohead aux Etats-Unis.

Aujourd’hui, le groupe revient en France pour un série de dates lors des festivals d’été, une magnifique opportunité de constater l’étendue du talent du groupe en live.

A cette occasion, Spotify vous fait gagner 5×2 places pour le concert d’Other Lives à la Cité de la Musique le 6 juillet prochain dans le cadre du festival Days Off.

Pour participer, envoyez-nous un e-mail à concours@spotify.com. Nous contacterons les gagnants le Mercredi 4 Juillet (pensez à consulter vos spams). Bonne écoute et bonne chance !

Retrouvez toute l’actu d’Other Lives, des photos, vidéos et dates de tournées sur le site officiel.

Plus d’infos sur : Pias.com et citedelamusique.fr

Découvrez l’application Eurockéennes 2012 pour mobile !


J-2 avant les Eurocks !

Spotify sera présent lors du prestigieux festival des Eurockénnes de Belfort. Au même titre que pour le Hellfest il y a deux semaines n’hésitez surtout pas à venir nous voir pendant le festival !

Pour vous préparer au mieux, on vous propose deux petites choses :
- Tout d’abord, n’hésitez pas à réécouter les playlists officielles des Eurockénnes de Belfort 2012 sur leur profil Spotify !
- Et téléchargez gratuitement l’application mobile des Eurockéennes qui vous permettra de retrouver la programmation complète, les horaires de passage avec rappel 15 minutes avec le concert de vos artistes favoris et un grand nombre de bons plans pour profiter au maximum du festival !

Spotify est partenaire du festival Les Voix du Gaou !

Spotify est fier de vous annoncer son partenariat avec le festival Les Voix du Gaou !

Le festival des Voix du Gaou propose une affiche une fois de plus eclétctique et de grande qualité. C’est donc sur une île paradisiaque au large de Six Fours dans le Var que vous pourrez, entre autres, vous éclatez au son de Sting, Shaka Ponk, Two Door Cinema Club, Anais, Brigitte ou encore The Rapture du 16 au 28 juillet 2012.

Restez connectés cette semaine puisque nous lancerons un jeux concours afin de vous faire gagner 2 pass pour deux personnes pour les soirées suivantes :
le 17 juillet : Two Door Cinema Club – The Raputre – Hyphen Hyphen
le 20 juillet : Alborosie & Shengen clan – Macka B & Roots Ragga Band – Lee Perry & The Robotiks
le 24 juillet : Shaka Ponk – Asaf Avidan & Band – S6X
le 25 juillet : Beat Assailant – Berhoft – Deluxe
le 27 juillet : Anaïs – Arthur H – Andromakers

En attendant, vous pouvez d’ores et déjà écouter la playlist officielle du festival les Voix Du Gaou !

Spotify est partenaire du MIDI Festival !

Spotify est fier de vous annoncer son partenariat avec le MIDI Festival !

Le MIDI Festival est LE rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de musiques indépendantes. Cette année c’est sous le soleil de Hyères dans le Var que vous pourrez voir, entres autres : SBTRKT, The Shining, Disclosure, Bon Iver, d’Arthur Beatrice ou encore Frànçois & The Atlas Mountains.

Spotify vous fera gagner des places dans le courant du mois de juillet pour le festival.

En attendant, vous pouvez d’ores et déjà écouter la playlist officielle du MIDI Festival.

Spotify est disponible dans l’App World de BlackBerry.

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de BlackBerry ! Vous pouvez maintenant retrouver l’application directement dans l’App World. Rendez-vous directement dans l’App World pour télécharger l’application sur votre BlackBerry.

Elle est compatible avec les mobiles Bold 9780, Bold 9700, Curve 9300, Bold 9000, Curve 8520. L’application ne fonctionne pour le moment que sur les téléphones sur réseau GSM. Les téléphones sur réseau CDMA et le Torch 9800 ne sont pas encore compatibles.

Comme pour toutes les applications mobiles, vous devez être abonné à Spotify Premium pour streamer de la musique à partir de notre catalogue. Vous pouvez profiter de 48 heures d’essai gratuit directement depuis l’application mobile ou tester l’offre de 30 jours d’essai gratuit pour vous laisser convaincre.

Amusez-vous bien !

Remettez-vous du Hellfest grâce à Matt Heafy de Trivium !


Vous avez du mal à gérer ce dur retour à la réalité après un week-end d’une intensité incroyable ? Quoi de mieux qu’une petite playlist concoctée par Matt Heafy, leader de Trivium, himself pour se remettre d’aplomb ?!

Auteur d’une prestation d’une intensité rare, Trivium a confirmé son statut de monstre du metal international ce dimanche au Hellfest. Une véritable communion avec le public et des tubes en puissance. Après une telle prestation, imaginez notre excitation à l’idée de recevoir Matt Heafy en interview dès sa sortie de scène ! Pour les utilisateurs de Spotify, Matt livre en exclusivité sa playlist pour repartir du bon pied après un festival éprouvant !

Le dernier album de Trivium In Waves est une véritable tuerie et Matt en est très fier. Il propose donc en toute logique de débuter cette playlist par la chanson titre de l’album “In Waves”. “C’est une chanson parfaite pour te secouer le matin !” nous assure Matt.

La suite nous vient d’Opeth et leur album Blackwater Park dans lequel la chanson titre également est aussi géniale que l’album en lui même.

Matt est un musicien de metal mais surtout quelqu’un d’extrêmement ouvert d’esprit. Voilà pourquoi, selon lui, “Good Old Fashioned Lover Boy” de Queen est parfaite pour se mettre en forme.

Pour continuer, le leader de Trivium cite une chanson très peu connue d’In Flames “Goliaths Disarm Their Davids”. Une chanson que le groupe suédois n’a jamais joué live : un grand regret pour Matt.

Enfin, Matt Heafy nous sort un bon vieux Immortal et leur morceau “Sons Of Nothern Darkness”. Rien de mieux que le Black Metal pour bien débuter une journée !

Et vous ? Quels sont les morceaux que vous avez écouté pour vous remettre du Hellfest 2012 ?

©photo http://500px.com/AlexAtethmia