Actualité musicale : les sorties de la semaine

Rufus WainwrightOut of the Game : C’est le 7ème album studio de Rufus Wainwright, l’un des meilleurs auteurs-compositeurs de la scène pop actuelle. Dès les premiers accords du titre up-tempo qui donne son nom à l’album, en passant par Jericho, le très beau Sometimes You Need Welcome to the ball, ou encore la charge émotionnelle de Candles, on comprend que ce nouveau disque figure parmi les meilleurs de toute la discographie de Rufus Wainwright.
Si Mark Ronson est d’avis que l’album Out of the Game possède un vrai esprit années 70, Rufus lui-même cite l’influence de “tous les grands : Elton, Freddie Mercury, David Bowie… en fait, les effrontés et les beaux. » Un album surtout très Rufus Wainwright.

BerryLes passagers : Après le succès de son premier Album « Mademoiselle », Berry revient enfin après plus de 4 ans d’absence avec un nouvel album très attendu. Forte du succès de ce premier opus, Berry s’est entourée de la même équipe: on retrouvera Eumir Deodato (Björk, Franck Sinatra, Christophe…) pour les arrangements de cordes et Emmanuel Pallueau pour les compositions. Elle a confié les mixes et productions additionnelles à Mark Plati (Alain Bashung , Charlie Winston, David Bowie…) et son ami Daniel Darc lui a écrit le texte sur « Les Passagers », hommage aux années post-punk (celles de Daniel, bien-sûr). On remarquera également la plume de Troy Von Balthazar sur le titre « Like A River ».
Berry nous (re)plonge dans l’univers des 60’s, dans ce qu’elles ont de meilleur, de Francoise Hardy à Serge Gainsbourg, pour nous offrir une délicieuse mélancolie nappée de violons.

Jack WhiteBlunderbuss : Jack White signe enfin son premier album solo et sort d’une décénie des White Stripes, puis The Raconteurs et The Dead Weather. On retrouve l’empreinte de ces groupes mais avec beaucoup plus de puissance, de révolte. Un album à la hauteur de l’ambition de cet artiste complet qui s’affirme à part entière aujourd’hui !

The dandy WarholsThis Machine : This Machine, 8ème album studio officiel, a été enregistré courant 2011 à l’Odditorium, le studio / multiplexe / club des Dandy Warhols, avec Jeremy Sherrer, leur ingénieur du son et producteur de longue date. Selon eux c’est un album “dépouillé, boisé et extrêmement centré sur la guitare.”
L’album a été mixé par Tchad Blake, célèbre pour avoir récemment collaboré avec les Black Keys, Blitzen Trapper et Pearl Jam et qui avait déjà assuré le mix des albums Odditorium or Warlords of Mars et The Dandy Warhols Come Down. La pochette du nouvel album est l’œuvre d’un peintre originaire de Portland, dans l’Oregon, dénommé Hickory Mertsching.