Actualité musicale : les sorties de la semaine

Manu LarrouyDes Mots Doux, Des Mots Durs: Après s’est fait connaître du grand public en 2009 avec son album Mec à la coule, Manu Larrouy revient avec un album pop et romantique : « Des mots doux, des mots durs ». L’album a été réalisé par Manu et par l’ancien guitariste et songwriter orfèvre des Innocents : Jean-Christophe Urbain. Secondé par l’ingénieur du son Jean-Paul Gonnod (Phoenix, Cassius…), J-C Urbain imagine en parfait accord avec Manu les orchestrations qui révèleront au plus juste, sans les dénaturer, les chansons ultrasensibles de ce disque composé au singulier, volontairement plus intime et confident que le premier.

We Are SerenadesCriminal Heaven: Adam Olenius, qui a parcouru le monde en tournée avec son groupe Shout Out Louds des années durant, et Markus Krunegård, un artiste incontournable et prolifique de la scène musicale suédoise en compagnie de son groupe Laakso comme en solo, partagent la nostalgie de territoires inexplorés. Ensemble, ils écrivent des chansons ici et là, entre les tournées, au téléphone, avant et après leurs tardives sorties en ville.
Le moment vient enfin à l’hiver 2010/2011. Olenius et Krunegård passent deux mois en studio à réunir les bribes de chansons accumulées au fil des 4 dernières années, pour créer un album sous le nom de WE ARE SERENADES.

Guizmo – La banquise : Guizmo incarne le nouveau souffle du rap français. Remarqué lors des fameux “battles” Rap Contenders puis membre du collectif L’Entourage qui rassemble 1995 ou encore Nekfeu, Guizmo est désormais le seul artiste solo de cette scène, et remarqué comme tel. Fort de sa notoriété nouvelle, défendue sur scène, en clashs ou en freestyles, il multiplie les millions de vues sur YouTube et créé un véritable buzz qui suscite l’intérêt d’un public éclectique. Après un 1er projet auto-produit Normal sorti en Octobre dernier, véritable succès critique, il revient avec son 1er véritable album La Banquise.

Patrick WatsonAdventures in Your Own Backyard : C’est le quatrième album de Patrick Watson, il est à peine sortis qu’on ne peut déjà plus s’en passer. C’est un album à écouter avec son coeur pour se laisser complètement bercer. On est séduit par cet atmosphère vaporeuse, la production soignée et la maitrise vocale. Alors certes il n’y a pas de grandes surprises dans cet album, il vient juste conforter ce qu’on pensait déjà de Patrick Watson. Alors on profite pleinement de ce nouvel opus !