Avicii : “J’ai toujours de la chance”

Avicii est de retour ! Son premier album TRUE est prévu pour septembre. Nous avons discuté avec lui de son nouveau single, de son mélange de genres et de sa tournée incroyablement mouvementée.

Aviccii

Nous avons retrouvé Avicii dans sa loge à 2h30 du matin. Il venait de jouer pour plus de 50 000 festivaliers tout boueux. Il n’y a aucun doute : en ce moment, le roi de la house, c’est bien lui. Son premier album TRUE sort d’ailleurs en septembre. Aujourd’hui, son nouveau single est disponible sur Spotify. “J’ai vraiment hâte de sortir mon nouveau single “You Make Me”. “Wake Me Up” a fait un carton et ce nouveau titre est tout à fait différent, on y retrouve la voix de Salem Al Fakir. Je suis très curieux de découvrir la réaction du public”, nous confie-t-il.

Et, oui, le single précédent “Wake Me Up” a été un immense succès. Il a fait partie des titres les plus écoutés sur Spotify dans le mois suivant sa sortie avec plus d’un million d’écoutes par jour. Selon Avicii, ce titre donne le ton du reste de l’album et de ce nouveau son.

Q : Qu’entends-tu par “donner le ton” ?

R : Je n’avais rien prévu d’aussi acoustique pour “Wake Me Up”, mais une fois rentré du studio, je suis tombé amoureux de chaque instrument et de son atmosphère. Ça m’a inspiré pour les autres titres. Cet album baigne toujours dans la house, mais il y a un mélange de genres, et je trouve ça plutôt cool. Ça donne un mix tout à fait organique et non artificiel. C’est ça l’esprit de l’album.

Q : Tu as commencé à travailler sur la house à peu près en même temps que la sortie de Spotify. Ça veut dire que nos carrières ont le même âge !

R : J’écoutais Spotify dès le début. Pour moi, c’était la fin du téléchargement illégal. Tout était accessible, c’était rapide et facile. Je l’utilise surtout pour écouter de la musique de mon côté ou quand je reçois des amis à dîner. En général, quand j’ai envie de musique, c’est Spotify que j’écoute.

Q : En 2011, tu as donné 320 concerts. Maintenant, tu voyages 200 jours par an et tu as l’air de travailler constamment. Tu dois être complètement épuisé parfois. Qu’est-ce qui te pousse à continuer ?

R : On a beaucoup ralenti la cadence. Maintenant, on ne fait plus que 150 concerts, ha ha ! C’est toujours beaucoup. Mais c’était mon rêve. Pouvoir vivre de ma musique et voyager comme je le fais. Je pense que j’ai toujours de la chance. Je me le rappelle souvent et c’est sûrement ce qui me pousse à continuer.

Il dit être quelqu’un de calme qui sait se détendre tout seul. Mais que fait-il quand il redevient Tim Bergling et laisse le célèbre Avicii de côté ? “Je prends une semaine de vacances, je repars chez moi en Suède ou ailleurs et j’éteins la partie Avicii de moi-même. J’essaie de ne pas penser à la musique ou à ce que j’ai à faire.”

Q : Où te vois-tu dans 10 ans ?

R : J’espère continuer à faire la même chose, mais en faisant moins de concerts. Peut-être continuer à produire de la musique. Dans 10 ans, j’aurais 33 ans… J’aurais sûrement encore quelques années de concerts devant moi. Du moins, je l’espère. Je n’ai pas d’objectifs particuliers, mais d’une certaine façon, je m’en crée de nouveaux constamment. De plus en plus de choses que je n’aurais jamais cru faire se concrétisent, et la musique prend de plus en plus d’importance. Mais tous mes objectifs de départ se sont réalisés. Comme ma participation à l’Ultra Music Festival de Miami. Maintenant, mon album va sortir, c’est aussi une étape importante. J’ai hâte de savoir comment il va être reçu. Je n’avais aucune idée du succès que pouvait avoir le premier single “Wake Me Up”, c’était un petit coup de poker, mais j’ai été surpris du résultat.

Photo : Johan Forsberg

#MusicMonday – La chronique d’Edouard du 26 août

#MusicMondayLes médias parlent de rentrée alors que le mois d’août se termine à peine, tranquillement. A vrai dire, pendant que certains profitent encore du soleil, d’autres ont sans doute déjà repris le travail. C’est donc dans cette atmosphère d’entre-deux que se situe cette sélection, sur un air de concerts, de plages, de soleil et d’agrafeuses (ou de colle pour les plus scolaires)…

Durant ce mois d’août, le claviériste, guitariste et membre fondateur des Blue Öyster Cult, Allen Lanier, est mort. A deux jours d’intervalle, c’était l’anniversaire de la mort d’Elvis Presley, le 16 août, que le monde musical saluait. En hommage à ces deux grands, vous retrouverez donc « This ain’t the summer of love » du groupe de rock américain et « A little less conversation » du « King ».

Toujours pendant ce mois d’août, les festivals musicaux se succèdent. Pop, Rock, Jazz, Classiques, il y en a pour tous les goûts. Si les grandes productions attirent beaucoup de monde, d’autres, moins connues, jouent les prolongations avec brio dans un univers plus intimiste. Les nuits d’été au Cloître en font partie. Ce festival Classique (et auto-financé) joue actuellement les sonates de Corelli et c’est une une pure merveille ! Si vous ne pouvez vous déplacer, écoutez donc Corelli sur la playlist… Plus d’informations ici pour s’y rendre.

Franz Ferdinand sort aujourd’hui même son très attendu album « Right Thoughts, Right Words, Right Action » et une écoute s’impose !

En attendant que tout le monde s’aligne sur les congés, les notes de frais, la rentrée, les cartables, les cartes de cantines ou le renouvellement de votre carte de bus, écoutez donc le reste avec, entre autre, Little Green Cars, les Who’s Panda (groupe encore peu connu et très rock), Talisco et son EP déjà repris par la Fédération Nationale des Cinémas Français dans leur clip de rentrée ; que vous avez peut être déjà aperçu en salle…

Découvrez donc la suite !

Bonne écoute et à lundi prochain sur Spotify.

Edouard

Pour plus de playlists, suivez-moi sur Spotify.
Pour plus de tweets, suivez-moi sur Twitter.

Si vous voulez retrouver tous les titres proposés par Edouard dans ses chroniques, cliquez-ici !

 

Gagnez des places pour l’éco-Festival Cabaret Vert !

8:8 2

Après une édition 2012 record qui a réuni plus de 75 000 festivaliers, l’éco-festival Cabaret Vert ouvrira à nouveau ses portes du 22 au 25 août 2013 à Charlevilles-Mezière !

Une programmation associant astucieusement découvertes et artistes reconnus, musique et arts de rue, cinéma et bande-dessinée ainsi que conscience écologique.
Avec un line-up eclectiques, Wu-Tang-ClanA$AP RockyTwo Doors Cinema Club,DeftonesKeziah JonesThe Offspringalt-JBeady EyeSkip the UseGesaffelsteinBoys Noize,… le Cabaret Vert s’impose désormais comme l’événement à ne pas rater avant la rentrée des classes.

Spotify vous propose donc de gagner 2 pass pour le vendredi 23 Août et deux autres pour le samedi 24 Août.

Tentez votre chance en répondant à notre quizz en cliquant ici !

Bonne chance !